www.gg.ca Archives - Archives du www.gg.ca
Gouverneur général du Canada / Governor General of Canada
Imprimer

 


M�dias

 

Cérémonie d’investiture de l’Ordre du Canada au Château Laurier à Ottawa le vendredi 12 décembre

Le 8 décembre 2003

OTTAWA — Son Excellence la très honorable Adrienne Clarkson, Gouverneure générale du Canada, présidera la cérémonie d'investiture de l'Ordre du Canada à la salle de bal du Château Laurier à Ottawa le vendredi 12 décembre 2003, à 13 h 30.

La Gouverneure générale remettra l'insigne de membre à 56 Canadiens. Quatre Compagnons, 19 Officiers et 33 Membres seront reçus au sein de l'Ordre. La Gouverneure générale est Chancelière et Compagnon principal de l'Ordre.

L'Ordre du Canada rend hommage aux personnes qui ont mérité la reconnaissance de la nation. De simples citoyens aux personnalités nationales et internationales, tous les Canadiens sont admissibles à l'Ordre du Canada – la plus haute distinction canadienne pour les réalisations de toute une vie. Trois grades sont décernés en fonction de la portée des réalisations des récipiendaires : Compagnon, Officier et Membre.

L'Ordre du Canada a été institué en 1967 pour reconnaître les réalisations exceptionnelles dans divers domaines. Les nominations font suite à une recommandation du Conseil consultatif de l'Ordre, présidé par le juge en chef du Canada. La devise de l'Ordre est :

« Desirantes meliorem patriam – Ils aspirent à une patrie meilleure. »

L'horaire de la cérémonie destiné aux médias (Annexe A) ainsi que la liste complète des récipiendaires (Annexe B) et une fiche d'information (Annexe C) sont joints au présent communiqué. Pour obtenir les citations des récipiendaires, consultez notre site web  :http://www.gg.ca/media/doc.asp?lang=f&DocID=4083

-30-

Renseignements aux médias :Bureau de presse de Rideau Hall(613) 993-8157 ou (613) 998-7280www.gg.ca

Renseignements au public :Chancellerie des distinctions honorifiques, Résidence du Gouverneur général1-800-465-6890

ANNEXE A

Les membres des médias sont priés d'observer l'horaire suivant :

12 h 30 Arrivée des médias à la salle de bal du Château Laurier

12 h 50 Vérifications de son et d'éclairage

13 h 30 Début de la cérémonie d'investiture (Accès en pool pour les caméras de télévision)

Entrée de Leurs Excellences

La Gouverneure générale prend la parole

La Gouverneure générale remet les insignes(aux Membres d'abord, puis aux Officiers et aux Compagnons)

15 h 00    Entrevues des médias avec les récipiendaires

Voir France Langlois pour la coordination des entrevues sur les lieux.

Téléphone cellulaire : (613) 715-0862  

ANNEXE B

LISTE DES RÉCIPIENDAIRES

COMPAGNONS

Henry J.M. Barnett, C.C.Il s'agit d'une promotion au sein de l'Ordre.

King City (Ont.)

Capitaine (retraité) Marc Garneau, C.C., C.D.Il s'agit d'une promotion au sein de l'Ordre.

Westmount (Qc)

L'honorable Claire L'Heureux-Dubé, C.C.

Québec (Qc)

Ministre et honorable Lois M. Wilson, C.C., O.Ont.Il s'agit d'une promotion au sein de l'Ordre.

Toronto (Ont.)

OFFICIERS

Istvan Anhalt, O.C.

Kingston (Ont.)

L'honorable Lloyd Axworthy, C.P., O.C., O.M.

Vancouver (C.-B.)

G. Michael Bancroft, O.C.

London (Ont.)

Sharon Capeling-Alakija, O.C.  (décédée)

Bonn (Allemagne) et Moose Jaw (Sask.)

Donald J. Carty, O.C.

Dallas (Texas – É.-U. A.) et Kingston (Ont.)

Ron Collier, O.C.  (décédé)

Toronto (Ont.)

Alastair J. Cunningham, O.C.

Toronto (Ont.)

Dominic D'Alessandro, O.C.

Toronto (Ont.)

Michaëlle de Verteuil, O.C.

Les Abricots (Haïti) et Montréal (Qc)

Marc Favreau, O.C., C.Q.

Montréal (Qc)

Betty Goodwin, O.C.

Montréal (Qc)

Arthur John Hanson, O.C.

Winnipeg (Man.)

Allan King, O.C.

Toronto (Ont.)

Stanley Albert Milner, O.C., A.O.E., C.D.

Edmonton (Alb.)

Heather Munroe-Blum, O.C.

Westmount (Qc) et Toronto (Ont.)

Leslie Nielsen, O.C.

Paradise Valley (AZ – É.-U.A.) et Thorhild (Alb.)

Jean Pelletier, O.C., O.Q.Il s'agit d'une promotion au sein de l'Ordre.

Québec (Qc)

Anne Claire Poirier, O.C., C.Q.

Outremont (Qc)

Fred Smithers, O.C.

Dartmouth (N.-É.)

MEMBRES

Fernand Arsenault, C.M.

Cap-Pelé (N.-B.)

L'honorable Pierre Bergeron, C.M. (décédé)

Chicoutimi (Qc)

Donald W. Black, C.M.

Regina (Sask.)

Harald Bohne, C.M.

Toronto (Ont.)

Gordon Ronald Brown, C.M.

Port Carling (Ont.)

John Allan Cameron, C.M.

Pickering (Ont.) et Glencoe Station, Cap Breton (N.-É.)

Lawrence Cherney, C.M.

Toronto (Ont.)

Bernard Etkin, C.M.

Thornhill (Ont.)

Maynard Ferguson, C.M.

Ojai (Californie, É-U.A.) et Verdun (Qc)

John G. Flemming, C.M.

Halifax (N.-É.)

Malcolm Forsyth, C.M.

Edmonton, (Alb.)

David Eldon Gauley, C.M.

Saskatoon (Sask.)

Anne Golden, C.M.

Ottawa (Ont.)

Henrietta Goplen, C.M.

Saskatoon (Sask.)

James Nairn Patterson Hume, C.M.

Bolton (Ont.)

Lois James, C.M.

Scarborough (Ont.)

John Kaunak, C.M.

Repulse Bay (Nu)

Tom Kneebone, C.M. (décédé)

Toronto (Ont.)

Carole M. Lafrance, C.M.

North Bay (Ont.) et Morin Heights (Qc)

Anne Lindsay, C.M.

Toronto (Ont.)

Norman John Lush, C.M.

St. John's (T.-N.-L.)

Claire Oddera, C.M., C.Q.

Montréal (Qc)

Harry Oxorn, C.M.

Aylmer (QC)

F. Griffith Pearson, C.M.

Mansfield (Ont.)

Holger Martin Petersen, C.M.

Edmonton (Alb.)

Harry Rasky, C.M., O.Ont.

Toronto (Ont.)

Wallace Stanley Read, C.M.

St. John's (T.-N.-L.)

Jack Richardson, C.M.

London (Ont.)

Lloyd Calvin Secord, C.M.

Toronto (Ont.)

Gérald R. Tremblay, C.M.

Montréal (Qc)

Zeev Vered, C.M.

Ottawa (Ont.)

Bryan E. Walls, C.M., O.Ont.

Essex (Ont.)

Clotilda Adessa Yakimchuk, C.M.

Sydney (N.-É.)

ANNEXE C

Fiche d'information sur l'Ordre du Canada

L'Ordre du Canada fut établi en 1967 pour reconnaître les réalisations et les services exceptionnels dans divers champs de l'activité humaine. Il s'agit de la plus grande distinction honorifique de notre pays pour l'œuvre d'une vie entière.

Il existe trois grades de membres – Compagnon, Officier et Membre – qui permettent d'honorer des gens en fonction du niveau et de l'envergure de leurs réalisations.

Les nominations sont faites sur la recommandation du Conseil de l'Ordre, qui est présidé par le juge en chef du Canada. La Gouverneure générale est Chancelière et Compagnon principal de l'Ordre.

Les membres du Conseil reflètent la diversité et l'excellence de la société canadienne. Certains d'entre eux sont nommés en vertu de la fonction qu'ils occupent; d'autres sont nommés pour un mandat d'une période déterminée afin d'assurer une représentation équilibrée des diverses régions du pays.

Le 30 octobre 2003, les membres du Conseil étaient :

  • La très honorable Beverley McLachlin, C.P., juge en chef du Canada (présidente)
  • M. Howard Alper, O.C., président de la Société royale du Canada
  • M. Alex Himelfarb, greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet
  • Mme Judith A. LaRocque, C.V.O., sous-ministre, ministère du Patrimoine canadien
  • M. Peter MacKinnon, président du conseil d'administration de l'Association des universités et collèges du Canada
  • L'honorable Jean-Louis Roux, C.C., C.Q., président du Conseil des Arts du Canada
  • M. Georges Henry Erasmus, O.C. (Yellowknife, T.N.-O.)
  • Mme E. Margaret Fulton, O.C. (Salt Spring Island, C.-B.)
  • Mme Ruth Goldbloom, O.C. (Halifax, N.-É.)
  • M. James Kenneth Gray, O.C. (Calgary, Alb.)
  • L'honorable Antonine Maillet, C.P., C.C., O.Q. (Montréal, Qc)

Toute personne ou tout groupe peut proposer la candidature d'une personne qu'ils jugent dignes.

Tout Canadien ou Canadienne est admissible à devenir membre de l'Ordre du Canada. Seuls les politiciens et les juges fédéraux et provinciaux ne peuvent l'être pendant la période où ils occupent leurs fonctions. 

Des non-Canadiens peuvent obtenir une nomination à titre honorifique.

CITATIONS

COMPAGNONS

Henry J.M. Barnett, C.C.King City (Ont.)Compagnon de l'Ordre du Canada

Henry Barnett a apporté une importante contribution à la recherche sur les accidents vasculaires cérébraux (AVC), ainsi qu'à leur gestion et à leur prévention dans le monde entier. À titre de professeur émérite à l'Université Western Ontario et de chercheur au John P. Robarts Research Institute, il a supervisé certaines des plus importantes études multicentriques consacrées à la prévention des AVC. Intronisé au Temple de la renommée médicale canadienne en 1995, il s'est vu décerner un grand nombre de distinctions et de prix prestigieux, dont le Izaac Walton Killam Memorial Prize.

Il s'agit d'une promotion au sein de l'Ordre.

Capitaine (retraité) Marc Garneau, C.C., C.D.Westmount (Qc)Compagnon de l'Ordre du Canada

L'un des pionniers du programme spatial canadien, Marc Garneau est un modèle pour les jeunes et ses exploits font la fierté de notre nation. Vétéran comptant trois vols à bord des navettes Challenger et Endeavour, il a passé près de 700 heures dans l'espace. Récipiendaire de la médaille pour service exceptionnel de la NASA en 1997, il a toujours fait preuve d'un professionnalisme irréprochable. Auparavant directeur adjoint du Programme des astronautes canadiens, il est maintenant président de l'Agence spatiale canadienne. Malgré ses maintes responsabilités, il a toujours consacré généreusement son temps à sensibiliser les étudiants de partout au pays aux activités technologiques et scientifiques.

Il s'agit d'une promotion au sein de l'Ordre.

L'honorable Claire L'Heureux-Dubé, C.C.Québec (Qc)Compagnon de l'Ordre du Canada

Figure illustre de la magistrature, Claire L'Heureux-Dubé est une femme d'exception. Tour à tour, elle a été avocate, juge à la Cour supérieure du Québec, première femme juge à la Cour d'appel du Québec et juge à la Cour suprême du Canada. Cette ardente féministe et visionnaire s'est illustrée par ses actions visant à abolir les inégalités sociales, à faire avancer le droit de la famille et la cause des femmes, et à faire connaître les droits des minorités. Ses vues dissidentes, en particulier à la Cour suprême, sont reconnues pour avoir mené à des réformes judiciaires. Maintenant juge en résidence à l'Université Laval, elle poursuit ses engagements bénévoles auprès de divers organismes, tel que l'Académie internationale de droit comparé.

Ministre et honorable Lois M. Wilson, C.C., O.Ont.Toronto (Ont.)Compagnon de l'Ordre du Canada

Lois Wilson se fait un devoir de promouvoir et de défendre les droits de la personne et la tolérance religieuse. Elle a été présidente du Conseil œcuménique des églises, vice-présidente de l'Association mondiale des fédéralistes mondiaux et présidente du Centre international des droits de la personne et du développement démocratique. Sénatrice indépendante et connue pour ses talents de médiatrice et pour son sens de la diplomatie, elle a été l'envoyée spéciale du Canada dans le processus de paix au Soudan, et a dirigé des délégations en Chine et en Corée du Nord. Aujourd'hui au terme de son mandat de sénatrice, elle continue de prôner ouvertement l'acceptation de valeurs universelles comme la paix, l'amour et le respect des autres.

Il s'agit d'une promotion au sein de l'Ordre.

OFFICIERS

Istvan Anhalt, O.C.Kingston (Ont.)Officier de l'Ordre du Canada

On connaît Istvan Anhalt pour ses talents de compositeur à la fois innovateur et inspirant. Il est considéré comme l'un des précurseurs de la musique électroacoustique au Canada et on lui doit la création du studio de musique électronique de l'Université McGill. Il a un répertoire extrêmement diversifié, et ses œuvres maîtresses sont considérées comme certaines des plus importantes compositions canadiennes de la fin du XXe siècle. Ancien professeur de musique à l'Université McGill et ancien directeur de la faculté de musique de l'Université Queen's, il est également connu pour avoir favorisé le perfectionnement d'un grand nombre de jeunes artistes spécialistes de la musique et compositeurs canadiens les plus prometteurs.

L'honorable Lloyd Axworthy, C.P., O.C., O.M.Vancouver (C.-B.)Officier de l'Ordre du Canada

Député pendant plus de 20 ans, Lloyd Axworthy a joué un rôle de premier plan dans les affaires publiques canadiennes. Lorsqu'il était ministre des Affaires étrangères, on a salué sa vision et son sens de la diplomatie, qui lui ont permis de promouvoir la sécurité des personnes et la consolidation de la paix. Il a joué un rôle exceptionnel dans des dossiers comme les mines antipersonnel, la non-prolifération des armes nucléaires, la création de la Cour pénale internationale et la situation des enfants-soldats en Afrique. Il continue à encourager l'adoption de politiques sur la sécurité humaine à titre de directeur et de chef de la direction du Liu Institute for Global Issues.

G. Michael Bancroft, O.C.London (Ont.)Officier de l'Ordre du Canada

Professeur à l'Université Western Ontario, Michael Bancroft a été l'un des premiers chimistes à promouvoir l'utilisation du rayonnement synchrotron pour la recherche. Cette source lumineuse, qui est un milliard de fois plus forte que le soleil, sert à étudier la structure de la matière. Il a été l'un des principaux acteurs de l'élaboration du premier synchrotron canadien, qui devrait être mis en service à l'Université de la Saskatchewan en 2004. Grâce à ses efforts soutenus, cette nouvelle technologie offre la possibilité de réaliser des percées importantes dans les domaines des sciences médicales et du génie, et pourrait apporter des avantages économiques à notre pays.

Sharon Capeling-Alakija, O.C.  (décédée)Bonn (Allemagne) et Moose Jaw (Sask.)Officier de l'Ordre du Canada

Motivée par la compassion et le souci des autres, Sharon Capeling-Alakija s'est efforcée d'améliorer les conditions de vie des habitants de diverses régions de la planète. Elle a travaillé pendant 20 ans pour le Service universitaire canadien outre-mer avant d'occuper des postes importants aux Nations Unies. C'est là qu'elle a prôné la participation des femmes aux prises de décisions publiques et proposé une vision novatrice aux responsables du programme Volontaires des Nations Unies. En outre, elle a travaillé sans relâche afin de garantir le succès de l'Année internationale des bénévoles en 2001 et de mettre à profit cette réussite.

Donald J. Carty, O.C.Dallas (Texas), États-Unis et Kingston (Ont.)Officier de l'Ordre du Canada

Un leader au sein des industries canadienne et américaine de l'aviation, Donald Carty est un tenant reconnu de la politique de « ciel ouvert » adoptée par le Canada et les États-Unis. Président du conseil et chef de la direction d'AMR Corporation et d'American Airlines, il a joué un rôle de premier plan dans la ratification des accords bilatéraux portant sur l'espace aérien offrant aux transporteurs aériens des deux pays l'accès à de nouveaux marchés et améliorant les services transfrontaliers offerts aux voyageurs. Généreux bienfaiteur de l'Université Queen's, où il a fait ses études, il a fait un don très important qui fera de l'établissement un centre encore plus réputé à l'échelle internationale pour la qualité de son enseignement supérieur dans les années à venir.

Ron Collier, O.C.  (décédé)Toronto (Ont.)Officier de l'Ordre du Canada

Que ce soit en studio d'enregistrement, sur scène ou dans une salle de classe, Ron Collier a toujours visé l'excellence et incité les autres à en faire autant. Tromboniste, compositeur et arrangeur, dans les années 1950, il a participé à l'introduction au Canada du mouvement du « troisième courant » (notre traduction), qui superpose les styles avec succès afin de créer une fusion de la musique classique et du jazz improvisé. Fondateur du programme de musique du Humber College, où il a fait partager à ses étudiants son don pour la composition et l'orchestration, il a également dirigé plusieurs orchestres sur scène et leur a permis de remporter des concours nationaux.

Alastair J. Cunningham, O.C.Toronto (Ont.)Officier de l'Ordre du Canada

Spécialiste de la microbiologie et de la psychologie, Alastair Cunningham est un chercheur à qui l'on doit des découvertes de premier plan et un homme plein de compassion. Soucieux d'améliorer la qualité et l'espérance de vie des patients atteints du cancer, il étudie l'interdépendance entre biologie et comportement, domaine qualifié de psycho-oncologie. Considéré comme un pionnier et un chef de file mondial dans ce domaine, il a prouvé que des patients souffrant d'un cancer incurable qui pratiquent l'auto-assistance psychologique et spirituelle vivent souvent plus longtemps que prévu. Ses ouvrages, en particulier The Healing Journey, et le programme qu'il dirige au Princess Margaret Hospital de Toronto, ont permis de guider des milliers de personnes à la recherche du soulagement et de l'espoir.

Dominic D'Alessandro, O.C.Toronto (Ont.)Officier de l'Ordre du Canada

Dominic D'Alessandro inspire le plus grand respect pour l'intégrité et le sens aigu du leadership et de l'engagement dont il a fait preuve dans le secteur des services financiers, mais aussi au sein de la collectivité. Il a été vice-président de la Banque Royale et président de la Banque Laurentienne. À titre d'actuel président et chef de la direction de la Financière Manuvie, il a été à l'origine de l'entrée en bourse de la compagnie, a supervisé son expansion en Asie et en a fait l'une des compagnies d'assurance-vie les plus rentables en Amérique du Nord. Il participe à de nombreuses collectes de fonds, et a coprésidé la Corporate Fund for Breast Cancer Research Campaign, ainsi que les campagnes de financement de la section de Centraide de la région métropolitaine de Toronto et de l'Armée du salut.

Michaëlle de Verteuil, O.C.Les Abricots (Haïti) et Montréal (Qc)Officier de l'Ordre du Canada

Michaëlle de Verteuil fait montre d'un exceptionnel sens de l'entraide et du dévouement. Elle a d'abord aidé la population haïtienne qui arrivait au Québec et ensuite a concrétisé son désir d'intensifier son action humanitaire dans son pays d'origine. Le tout a commencé par une petite école qui est devenue un projet global apportant espoir et travail. Ce projet comprend, entre autres, un complexe multi-fonctionnel éducatif, une caisse d'épargne et de crédit, un moulin à maïs et dix écoles de brousse qu'elle visite régulièrement. Pour réaliser son rêve, cette femme infatigable et déterminée a réussi à obtenir la collaboration de divers organismes humanitaires canadiens et internationaux. Animée par une foi inébranlable dans le dynamisme des gens, elle convoite encore de nombreux projets.

Marc Favreau, O.C., C.Q.Montréal (Qc)Officier de l'Ordre du Canada

Marc Favreau est l'un de nos plus grands ambassadeurs de la langue française et de l'humour. Depuis 50 ans, cet auteur et comédien de théâtre et du petit écran nous fait rire, nous touche et nous émerveille. On le connaît surtout à travers Sol, ce personnage unique et magistral au langage farfelu. Ses monologues, composés de savoureux calembours, sont porteurs d'humour, mais aussi de sens profond et de recherche de justice sociale. Cet amoureux de la langue de Molière a su conquérir la francophonie et a remporté de nombreux prix pour son œuvre et sa contribution à l'amélioration de la langue française. Homme engagé dans sa communauté, il est, notamment, le porte-parole d'une campagne d'aide aux sans-abri.

Betty Goodwin, O.C.Montréal (Qc)Officier de l'Ordre du Canada

Betty Goodwin est reconnue comme l'une des artistes canadiennes les plus remarquables. On lui doit des œuvres à la fois évocatrices et très émouvantes, qui ont influencé une génération de jeunes artistes. C'est au début des années 1970 qu'elle a connu la notoriété en tant qu'artiste contemporaine canadienne, grâce à sa série de « gilets ». Depuis, elle a connu le succès grâce à ses gravures et a utilisé de façon novatrice de nombreuses autres formes d'expression, dont la peinture, le dessin, la sculpture et les installations. Ses œuvres sont présentées dans les principales collections des musées canadiens et étrangers, et elle a reçu de nombreux prix et distinctions pour sa contribution à l'identité culturelle de notre pays.

 Arthur John Hanson, O.C.Winnipeg (Man.)Officier de l'Ordre du Canada

Arthur Hanson est un chef de file des sciences de l'environnement et du développement durable. Directeur fondateur de la School for Resource and Environmental Studies de l'Université Dalhousie, il pense qu'il faut trouver le juste équilibre entre les besoins économiques et la préservation de nos ressources naturelles. Grâce à son leadership, il a contribué à la renommée de l'Institut international du développement durable, dont il est membre distingué et où il travaille actuellement comme chercheur principal. Il a par ailleurs été conseiller et consultant auprès de nombreux gouvernements et organisations au Canada et à l'étranger, en particulier dans le domaine de la gestion responsable des pêches.

Allan King, O.C.Toronto (Ont.)Officier de l'Ordre du Canada

Allan King est un des cinéastes les plus connus au Canada. Usant de ses talents uniques de réalisateur, il étudie les aspects sociologiques et psychologiques de l'être humain. Reconnu à l'échelle internationale comme un acteur clé de l'évolution du documentaire, il a été l'un des artisans du « cinéma vérité » et des drames tournés sur le vif. Parmi ses œuvres qui ont été saluées par la critique, on compte de nombreux genres de films, dont les suivants, qui ont été primés : Warrendale, One Night Stand et Who Has Seen The Wind. Défenseur inconditionnel des droits des cinéastes, il a été membre fondateur et président et chef de la direction de la Guilde canadienne des réalisateurs.

Stanley Albert Milner, O.C., A.O.E., C.D.Edmonton (Alb.)Officier de l'Ordre du Canada

Chef de file de l'industrie depuis de nombreuses années, Stanley Milner a apporté une importante contribution au secteur canadien des ressources non renouvelables. C'est dans sa ville d'Edmonton qu'il a fait de ses compagnies pétrolières et gazières Chieftain International et Alberta Energy Company des multinationales de premier plan. Les retombées économiques de leur succès sont évidentes, puisqu'elles ont créé de nombreux emplois à temps plein et lui ont valu d'être intronisé au Canadian Petroleum Hall of Fame. Déterminé à bien servir le public, il a également mis ses nombreux talents au service d'organisations comme l'Université de l'Alberta et le Fonds mondial pour la nature.

Heather Munroe-Blum, O.C.Westmount (Qc) et Toronto (Ont.)Officier de l'Ordre du Canada

Heather Munroe-Blum, qui est épidémiologiste, est l'une des principales porte-parole canadiennes des universités en ce qui concerne les stratégies et politiques de recherche. Lorsqu'elle était vice-présidente chargée de la recherche et des relations internationales à l'Université de Toronto, elle a considérablement multiplié les ressources disponibles et les initiatives entreprises à l'appui de la recherche et de l'enseignement supérieur. Soucieuse de promouvoir l'élaboration de politiques scientifiques nationales efficaces, elle est l'auteure principale d'un rapport très bien coté consacré au rôle de la recherche universitaire. Ancienne doyenne de la faculté de travail social de l'Université de Toronto, elle a également enseigné dans les universités McMaster et York, et est actuellement principale et vice-chancelière de l'Université McGill.

Leslie Nielsen, O.C.Paradise Valley (Arizona), Etats-Unis et Thorhild (Alb.)Officier de l'Ordre du Canada

Pendant plus de 50 ans, ce comédien de renommée internationale a joué dans plus de 80 films et plus de 1 500 émissions télévisées, se glissant dans la peau de personnages tantôt comiques, tantôt sérieux, faisant preuve d'une très grande versatilité. Reconnu pour ses talents d'acteur comique, c'est en grande partie grâce à Leslie Nielsen que la comédie burlesque a connu un regain d'intérêt. Il est très présent sur la scène culturelle canadienne et a tourné divers films et séries télévisées, dont Men with Brooms (Quatre hommes et un balai) et Due South. Investissant financièrement et bénévolement dans les émissions pour enfants, il a fait de la narration pour plusieurs séries animées populaires. Il a également proposé ses services à titre de bénévole à diverses œuvres charitables, acceptant notamment d'agir comme porte-parole du programme Les devises de l'espoir de l'UNICEF.

Jean Pelletier, O.C., O.Q.Québec (Qc)Officier de l'Ordre du Canada

Jean Pelletier nous offre l'exemple d'un homme qui s'est consacré au service public. En sa qualité de maire, il a contribué à l'essor de la ville de Québec. On lui doit, entre autres, l'inscription de l'arrondissement historique de la Vieille Capitale sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. De plus, il a participé au développement du monde municipal, notamment en tant que président de l'Union des municipalités du Québec. Sur la scène fédérale, cet ancien chef de cabinet du premier ministre a joué un rôle de grande envergure auprès du milieu politique pendant de nombreuses années. Depuis 2001, il assume la présidence du conseil d'administration de Via Rail Canada avec compétence et efficacité, et continue de donner de son temps à divers organismes culturels, caritatifs et sociaux.

Il s'agit d'une promotion au sein de l'Ordre.

Anne Claire Poirier, O.C., C.Q.Outremont (Qc)Officier de l'Ordre du Canada

Reconnue pour avoir ouvert les portes du cinéma féministe au Québec, Anne Claire Poirier est l'un des phares de la cinématographie canadienne. Réalisatrice, scénariste et productrice, elle a consacré plus de 35 ans à l'Office national du film (ONF). À cet institut, elle a notamment favorisé le cinéma fait par et pour les femmes. Cette grande cinéaste a à son actif plus de 30 films et documentaires, dont Mourir à tue-tête, Tu as crié LET ME GO et De mère en fille, le premier film québécois réalisé par une femme. Par ses œuvres à portée sociale qui lui ont valu des prix internationaux, cette femme engagée, audacieuse et sensible a aidé à élargir les débats et à faire évoluer les mentalités.

Fred Smithers, O.C.Dartmouth (N.-É.)Officier de l'Ordre du Canada

Depuis plus de 30 ans, Fred Smithers contribue au développement économique de la Nouvelle-Écosse. Cet homme d'affaires et chef d'entreprise visionnaire est le fondateur, le président et le chef de la direction de Secunda Marine Services, chef de file international de l'industrie mondiale du transport maritime. Il embauche en priorité des équipages canadiens sur ses navires et s'efforce de former de jeunes marins dans le cadre du programme de formation des cadets administré par Secunda. Par ailleurs, il a participé activement à l'exploitation du premier champ pétrolifère marin du Canada. Il a également fait bénéficier de son leadership et de ses conseils éclairés le Shaw Group, l'Université Saint Mary's et la Chambre de commerce de la région métropolitaine d'Halifax.

MEMBRES

Fernand Arsenault, C.M.Cap-Pelé (N.-B.)Membre de l'Ordre du Canada

Fernand Arsenault est un grand défenseur connu pour son engagement envers l'éducation, la culture et les droits des minorités. Ce professeur émérite et ancien doyen a contribué de façon remarquable au rayonnement de l'Université de Moncton. On lui doit, entre autres, la création d'un doctorat en études françaises et la construction du Pavillon des beaux-arts. Il a également joué un rôle de premier plan dans la création du réputé Quatuor Arthur-LeBlanc. Grand rassembleur, il est tenu en haute estime pour son travail soutenu à la promotion des droits des Acadiens et au rapprochement des deux groupes linguistiques. Son action auprès d'organismes variés, dont Amnistie internationale et l'Association canadienne pour la santé mentale, témoigne aussi de sa grande générosité.

L'honorable Pierre Bergeron, C.M. (décédé)Chicoutimi (Qc)Membre de l'Ordre du Canada

Avocat chevronné et ancien juge à la Cour supérieure du Québec, Pierre Bergeron était reconnu pour sa rigueur et sa sagesse. Il a notamment utilisé ses compétences comme négociateur pour le gouvernement du Québec dans le secteur de la santé et des services sociaux. En tant que magistrat, il s'est particulièrement intéressé au droit de la famille et a réalisé un ouvrage sur le sujet qui a servi à former les juges nouvellement nommés. Il s'est aussi distingué pour son attachement à sa région, et ses nombreux engagements communautaires témoignaient de son remarquable dévouement. Il a été, entre autres, un pilier de la Fondation de l'Université du Québec à Chicoutimi et membre de la Société historique du Saguenay.

Donald W. Black, C.M.Regina (Sask.)Membre de l'Ordre du Canada

Éminent chef de file du secteur canadien des services financiers, Donald Black a joué un rôle de premier plan dans la restructuration de nombreuses grandes entreprises, qu'il a ramenées sur les rails de la rentabilité. Ayant également à cœur le bien-être de sa communauté, il a donné généreusement de son temps et de son savoir-faire à une myriade d'organismes de charité, de soins de santé et d'éducation. Il appuie depuis longtemps l'organisme Centraide de Regina, dont il a créé et administré le programme de dons exemplaires. La fondation des hôpitaux de Regina, le Saskatchewan Indian Federated College et l'Institut national canadien pour les aveugles ont également profité de son dévouement et de son leadership.

Harald Bohne, C.M.Toronto (Ont.)Membre de l'Ordre du Canada

Harald Bohne a joué un rôle majeur dans le développement de l'industrie canadienne du livre et de l'édition. Ses réalisations dans le domaine sont nombreuses. Il a notamment fondé le Catalogue des livres canadiens en librairie, l'un des plus importants répertoires disponibles à l'heure actuelle. Ancien directeur des presses de l'Université de Toronto, il a été élu président de la Canadian Booksellers Association et de l'Association of Canadian Publishers. Il a beaucoup contribué à faire connaître les livres canadiens à l'étranger et a appuyé et encouragé les petites maisons d'édition de tout le pays. En outre, il a joué un rôle de premier plan dans la création de CanCopy, une société canadienne prospère qui se spécialise dans la gestion du droit d'auteur.

Gordon Ronald Brown, C.M.Port Carling (Ont.)Membre de l'Ordre du Canada

Gordon Ronald Brown, qui est le fondateur et directeur général de Canine Vision Canada, affiche un grand sens de l'initiative et une détermination sans faille. Cette organisation basée à Oakville, qu'il a créée en 1985 et qui est la première du genre au Canada, dresse des chiens et les offre gratuitement aux Canadiens souffrant d'un handicap. Il a déployé de nombreux efforts afin de promouvoir la sensibilisation à ce programme, qui est intégralement financé par des dons de bienfaisance. Les résultats ont été tangibles. Grâce à son dévouement, le programme a pris de l'expansion et utilise, en plus des chiens voyants, d'autres chiens dotés de talents spéciaux, permettant ainsi à des centaines de personnes de jouir d'une véritable indépendance.

John Allan Cameron, C.M.Pickering (Ont.) et Glencoe Station, Cap-Breton (N.-É.)Membre de l'Ordre du Canada

L'un des grands ambassadeurs de la musique du Cap-Breton, John Allan Cameron a préparé la voie à la résurgence de la musique celtique au Canada. Pendant plus de trois décennies, il a été un infatigable artiste de la scène et raconteur et il s'est fait connaître pour les airs de cornemuse qu'il joue sur sa guitare à douze cordes. Ses concerts attirent à la fois les enfants, leurs parents et leurs grands-parents et contribuent ainsi à combler le fossé entre les générations. Il demeure immensément populaire auprès du public nord-américain, et sa musique l'a amené sur de nombreuses scènes internationales, dont le Royal Glasgow Concert Hall. Grand chef des Jeux des Highlands de Fergus et ancien président d'honneur du festival Fiddles of the World, il a fait rayonner le patrimoine musical de sa région à l'échelle du monde.

Lawrence Cherney, C.M.Toronto (Ont.)Membre de l'Ordre du Canada

Hautboïste de grand renom, Lawrence Cherney est un des interprètes de musique contemporaine les plus en vue du Canada. Il accorde un soutien indéfectible aux compositeurs canadiens, à qui il a souvent commandé des œuvres qu'il a ensuite jouées en primeur à l'étranger. Connu aussi en tant qu'organisateur de spectacles musicaux remarquables, il plaît à la fois aux jeunes et aux adultes avec ses séries de concerts novatrices et éducatives. Premier lauréat du Prix Chalmers de musique, il s'emploie avec une grande force créatrice à sensibiliser la population canadienne à sa culture.

Bernard Etkin, C.M.Thornhill (Ont.)Membre de l'Ordre du Canada

Après une carrière d'ingénieur en aérodynamique dans l'industrie aéronautique canadienne durant et après la Seconde Guerre mondiale, Bernard Etkin s'est distingué à l'Université de Toronto en tant que professeur, chercheur, doyen de la faculté de génie et membre du Conseil de l'Université. Il a conçu de nouvelles installations de recherche et a fait en sorte qu'elles soient mises en place. Les quatre ouvrages qu'il a publiés sur la dynamique de vol sont devenus des classiques utilisés par des étudiants et des ingénieurs du monde entier. Ayant longtemps oeuvré au bénéfice de l'industrie et du gouvernement canadiens, il a contribué d'une manière remarquable à l'industrie aérospatiale et à notre patrimoine aéronautique.

Maynard Ferguson, C.M.Ojai (Californie, États-Unis) et Verdun (Qc)Membre de l'Ordre du Canada

Maynard Ferguson nous divertit grâce à sa musique inspirante depuis plus d'un demi-siècle. Cette légende du jazz a connu une carrière très diversifiée, puisqu'il a dirigé un grand orchestre et été arrangeur, producteur, enseignant et joueur de cuivres. Sa technique et son style à la trompette, et en particulier sa parfaite maîtrise du registre aigu, ont fait de nombreux émules. On lui doit plus de 100 albums, et il a composé la musique de nombreux films et connu la popularité avec le titre « Gonna Fly Now », extrait du film Rocky. Homme plein de compassion et soucieux du bien-être d'autrui, il est le mentor de nombreux artistes et attache beaucoup d'importance au rôle de la musique dans l'éducation. Ses tournées continuent d'attirer les foules dans le monde entier.

John G. Flemming, C.M.Halifax (N.-É.)Membre de l'Ordre du Canada

Président de la société Ocean Contractors Limited, John Flemming est considéré comme une personne ayant un sens aigu des affaires et de l'engagement social. Cet ingénieur mécanicien a joué un rôle de premier plan au sein de nombreux établissements d'enseignement et organisations professionnelles, dont l'Université Dalhousie, l'Association canadienne de la construction et la Nova Scotia Road Builders Association. Philanthrope discret, il a participé au financement de programmes pour les jeunes et parrainé des œuvres de bienfaisance locales, comme Bonny Lea Farm et les Sœurs de la charité. Le Flemming Charitable Trust, qui vient en aide aux défavorisés, est une autre illustration de sa générosité.

Malcolm Forsyth, C.M.Edmonton, (Alb.)Membre de l'Ordre du Canada

Malcolm Forsyth, qui est l'un des principaux compositeurs canadiens contemporains, est devenu une figure de proue de la scène culturelle canadienne. Combinant ses origines sud-africaines et son expérience du Nouveau Monde, il a produit des œuvres à la fois réjouissantes et fidèles à sa vision créatrice. Ce tromboniste talentueux et membre de l'Orchestre symphonique d'Edmonton a su séduire le public. Lorsqu'il enseignait à l'Université de l'Alberta, il a été le mentor de nombreux musiciens qui connaissent aujourd'hui une brillante carrière.

David Eldon Gauley, C.M.Saskatoon (Sask.)Membre de l'Ordre du Canada

David Gauley, qui est l'un des avocats les plus respectés de la Saskatchewan, a acquis une excellente réputation en raison de son dévouement à sa profession. Il a participé à l'élaboration du premier cours d'admission au Barreau en tant que conseiller de la Law Society of Saskatchewan et a fait gracieusement bénéficier de son expertise de nombreux comités provinciaux et nationaux. Par ailleurs, il a joué un rôle clé au sein de l'Université de la Saskatchewan à titre de membre et de président de son conseil d'administration. Il demeure fidèle à sa réputation de conseiller juridique chevronné, à titre de membre fondateur et directeur du Estey Centre for Law and Economics in International Trade.

Anne Golden, C.M.Ottawa (Ont.)Membre de l'Ordre du Canada

Anne Golden a traduit par des actes concrets ses préoccupations pour les membres défavorisés de notre société. Présidente de Centraide de la région métropolitaine de Toronto depuis de nombreuses années, elle a convaincu l'ensemble des membres de la collectivité qu'ils devaient assumer certaines responsabilités envers leurs concitoyens. Elle a fait de grandes réalisations au sein de cet organisme, recueillant notamment des sommes records grâce aux campagnes de financement, et multipliant considérablement le nombre d'organismes de bienfaisance qui reçoivent une aide financière. Prête à relever de nouveaux défis au poste de présidente et de chef de la direction du Conference Board du Canada, elle demeure fermement attachée aux valeurs sociales.

Henrietta Goplen, C.M.Saskatoon (Sask.)Membre de l'Ordre du Canada

Tout au long de sa vie d'athlète, Henrietta Goplen a joué le rôle de mentor auprès des jeunes patineurs de vitesse. À titre d'entraîneur à l'échelle locale, provinciale et nationale et de présidente de l'Association canadienne de patinage de vitesse amateur, elle a participé activement aux premières étapes de l'entraînement de certains des meilleurs athlètes de notre pays. Membre du comité qui a créé le projet pilote ParticipAction Canada à Saskatoon, elle a vanté les mérites de l'activité physique pour un mode de vie sain.

James Nairn Patterson Hume, C.M.Bolton (Ont.)Membre de l'Ordre du Canada

En 1952, alors qu'il était physicien à l'Université de Toronto, Patterson Hume a développé le logiciel qui a équipé le tout premier ordinateur électronique au Canada. Aujourd'hui professeur émérite au département d'informatique, il est un grand spécialiste du domaine, et ses cours et son mentorat ont inspiré plusieurs générations d'étudiants. Il a coécrit le premier ouvrage consacré aux applications informatiques dans les entreprises, puis participé à l'élaboration des tous premiers programmes éducatifs de la Canadian Broadcasting Corporation (CBC) consacrés aux sciences et à la physique. Il est également maître émérite du Massey College, où il a occupé des postes de haut rang.

Lois James, C.M.Scarborough (Ont.)Membre de l'Ordre du Canada

Championne de l'environnement, Lois James est aussi une farouche adversaire de ceux qui cherchent à le détruire. Elle a obtenu un soutien du public et de la classe politique pour la sauvegarde de la flore et de la faune de la vallée de la Rouge, ainsi que des terres humides du bassin hydrographique et. Elle a incité d'autres citoyens à s'investir dans la préservation d'un habitat fragile et d'une nature magnifique qui abritent un grand nombre d'espèces animales et végétales rares ou en voie de disparition. Depuis plus de 50 ans, cette femme au foyer plutôt effacée s'efforce de protéger la planète, petit à petit.

John Kaunak, C.M.Repulse Bay (Nu)Membre de l'Ordre du Canada

Personnage influent au sein de sa collectivité et artiste talentueux, John Kaunak a joué un rôle vital dans la préservation des coutumes et des valeurs de ses ancêtres. Ancien maire de Repulse Bay, il a siégé au sein de nombreux comités locaux et régionaux, ainsi que du conseil régional de Kivalliq. Grâce aux expositions qui présentent ses sculptures sur pierre à savon et ses gravures sur os au Canada et à l'étranger, il fait la promotion de cette forme d'art depuis plus de 40 ans. Respecté de tous pour son excellente connaissance de la terre, il continue d'agir en tant que protecteur des traditions inuites en enseignant les habiletés ancestrales aux jeunes du Nunavut.

Tom Kneebone, C.M. (décédé)Toronto (Ont.)Membre de l'Ordre du Canada

Tom Kneebone a apporté la magie du théâtre à ceux qui ne pouvaient plus se rendre dans les salles traditionnelles. Il assurait la direction artistique de la Smile Theatre Company, un organisme sans but lucratif qui présente des comédies musicales dans les centres pour personnes âgées et les maisons de retraite en Ontario. En outre, il a été l'auteur et le metteur en scène de la majorité des pièces que présentait cette compagnie et qui avaient souvent pour toile de fond le patrimoine du Canada. Cet artiste aux multiples talents, qui a eu une longue carrière diversifiée, a également fait de la radio et eu des rôles dans des émissions de télévision en plus d'avoir joué aux festivals Stratford et Shaw.

Carole M. Lafrance, C.M.North Bay (Ont.) et Morin Heights (Qc)Membre de l'Ordre du Canada

Femme d'action et de vision dans le monde des affaires, Carole Lafrance est aussi un modèle pour celles qui aspirent à jouer un rôle significatif dans leur milieu. En 1978, elle fondait une des premières entreprises canadiennes spécialisée dans les communications des ressources humaines. Avec une remarquable détermination, elle lui a donné une envergure internationale. Première Canadienne à devenir membre du prestigieux Committee of 200 (association internationale d'éminentes femmes d'affaires) elle est aussi la première femme à avoir été présidente de la Chambre de commerce du Canada. Aujourd'hui, à la tête d'une autre compagnie, elle fait partie de divers organismes, dont le Forum international des femmes.

Anne Lindsay, C.M.Toronto (Ont.)Membre de l'Ordre du Canada

Anne Lindsay, qui est l'une des plus grandes spécialistes mondiales dans le domaine de la nutrition, a su convaincre les Canadiens de relever le défi d'une alimentation plus saine. Elle a imprimé sa marque sur la cuisine moderne en présentant des recettes à la fois simples, pratiques et agréables à préparer. Avec la collaboration de la Société canadienne du cancer, de la Fondation des maladies du cœur du Canada et de l'Association médicale canadienne, elle a écrit cinq ouvrages à succès, dont The Lighthearted Cookbook. À titre de conseillère en économie domestique, d'auteure et de conférencière, elle a aidé de très nombreux Canadiens à mieux manger, à vivre plus vieux et à adopter un mode de vie plus sain.

Norman John Lush, C.M.St. John's (T.-N.-L.)Membre de l'Ordre du Canada

Ce neurologue a mené de front ses activités professionnelles et ses nombreuses activités bénévoles en vue d'aider les personnes handicapées et de défendre leurs droits. Norman Lush a été directeur médical de l'Association canadienne des sports en fauteuil roulant et de la division de Terre-Neuve de l'Association canadienne des paraplégiques. En outre, il a été l'un des principaux organisateurs des Jeux canadiens pour les personnes handicapées en 1978. À titre de cofondateur et de président de The HUB, il a dirigé de main de maître ce centre de service et d'aide sociale, qui est devenu un lieu de convergence pour les personnes handicapées de St. John's.

Claire Oddera, C.M., C.Q.Montréal (Qc)Membre de l'Ordre du Canada

Depuis son arrivée au Canada en 1956, Claire Oddera (Clairette) a consacré tout son temps au développement de notre univers artistique. À sa boîte à chansons, « Chez Clairette », elle a ouvert la porte à la découverte de nouveaux talents québécois et fait la promotion de tous les styles. En leur donnant cette première chance, elle a contribué à l'essor de grands noms de la chanson québécoise. Elle-même interprète, elle a poursuivi sa carrière dans des revues musicales et comme comédienne et animatrice à la télévision. Cette artisane de la culture a aussi ouvert une école d'interprétation afin d'enseigner l'art de la scène et surtout de transmettre ce qui est primordial pour elle : le feu sacré.

Harry Oxorn, C.M.Aylmer (QC)Membre de l'Ordre du Canada

Harry Oxorn est très dévoué envers ses patients et ses étudiants; il est un modèle et une source d'inspiration pour les jeunes médecins. Le Dr Oxorn a dirigé les services d'obstétrique et de gynécologie des hôpitaux Reddy Memorial et Civic d'Ottawa. Il a enseigné à l'Université McGill et à l'Université de Hong Kong et est aujourd'hui professeur émérite à l'Université d'Ottawa. Son ouvrage intitulé Human Labour and Birth, publié en 1964, demeure l'un des plus complets du genre. En 1994, il a reçu le Prix du Président de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada pour la contribution exceptionnelle qu'il a apportée à sa profession.

F. Griffith Pearson, C.M.Mansfield (Ont.)Membre de l'Ordre du Canada

Chirurgien, chercheur et éducateur, Griffith Pearson a joué un rôle clé dans l'établissement de la chirurgie thoracique comme discipline médicale. Ses travaux sur les maladies de la trachée, de l'oesophage et du thorax ont conduit à de nombreuses innovations, notamment la « technique Pearson », une intervention chirurgicale oesophagienne spécialisée qui est aujourd'hui utilisée partout dans le monde. En outre, il est à l'origine de l'unité de soins intensifs pour les maladies respiratoires du Toronto General Hospital, où a eu lieu la première transplantation pulmonaire réussie au monde. Son travail de pionnier a permis de former une génération de chirurgiens thoraciques et de redonner espoir à des millions de patients.

Holger Martin Petersen, C.M.Edmonton (Alb.)Membre de l'Ordre du Canada

En 1976, Holger Petersen a fondé Stony Plain Records, une maison de disques et d'édition de musique d'Edmonton. Cette société a mérité un certain nombre de prix dans la catégorie de la musique country canadienne et a remporté à maintes reprises le prix de la maison de disques indépendante de l'année. Les disques qu'elle produit ont également gagné neuf prix Juno et ont été en lice pour un prix Grammy. Un des fondateurs du festival folk d'Edmonton, il a contribué à l'édification de l'industrie en créant de nouveaux débouchés pour le talent canadien. Il a en outre connu une carrière impressionnante comme annonceur et comme hôte à la radio d'une émission hebdomadaire à la station CKUA en Alberta, pendant plus de 30 ans, et de l'émission Saturday Night Blues à la CBC, pendant plus de 15 ans.

Harry Rasky, C.M., O.Ont.Toronto (Ont.)Membre de l'Ordre du Canada

Documentariste renommé, Harry Rasky a énormément contribué à la vie culturelle de notre pays. Son travail permet à des artistes canadiens talentueux de se faire connaître au pays et à l'étranger. De plus, sa représentation lucide des événements historiques qui ont marqué le Canada nous aide à mieux comprendre les complexités de notre passé, notamment dans les films The Spies Who Never Were et The War Against the Indians. Ses films ont été traduits en 30 langues, et il a reçu de nombreux prix pour son travail, y compris le prix Margaret Collier décerné par l'Académie canadienne du cinéma et de la télévision pour souligner le travail de toute une vie.

Wallace Stanley Read, C.M.St. John's (T.-N.-L.)Membre de l'Ordre du Canada

Wallace Read a occupé un poste de dirigeant dans le secteur des services publics. C'est lui qui a dirigé les équipes responsables de la conception et de la mise en service de nouvelles centrales hydroélectriques dans le cours inférieur du fleuve Churchill. Il a également été responsable de l'expansion du réseau électrique dans les régions nordiques de la province. Faisant preuve d'un leadership inébranlable, il a largement contribué à l'expansion et à la modernisation du secteur de l'électricité de Terre-Neuve-et-Labrador. Il a également présidé l'Association canadienne de l'électricité et l'Institute of Electrical and Electronics Engineers, où il a agi comme mentor auprès de jeunes ingénieurs.

Jack Richardson, C.M.London (Ont.)Membre de l'Ordre du Canada

Jack Richardson a fait sa marque dans le monde de la musique au Canada en contribuant à la production de centaines d'albums et en travaillant avec des artistes de tous les genres musicaux. Il a produit 14 des albums des Guess Who, aidant le groupe à définir le son qui le caractérise et à lancer ce qui allait devenir une invasion canadienne du marché américain. À titre de président de la Canadian Independent Record Producers Association, il a largement contribué à l'adoption de règlements concernant le contenu canadien. Dans ses fonctions de professeur au Fanshawe College, il a formé la nouvelle génération de producteurs sonores et est reconnu comme un pionnier dont l'influence dépasse largement les studios d'enregistrement.

Lloyd Calvin Secord, C.M.Toronto (Ont.)Membre de l'Ordre du Canada

Lloyd Secord, ingénieur mécanique, a joué un rôle de premier plan dans la participation du Canada à l'un des projets les plus novateurs qui soient dans le domaine du génie aérospatial, le Canadarm. C'est lui qui, dans les années 1970, a mis l'expertise canadienne en robotique au service de la National Aeronautics and Space Administration (NASA). Il faisait également partie de l'équipe qui a mis au point le télémanipulateur de navette spatiale. Parmi ses nombreuses réalisations dans le domaine du génie, mentionnons la conception de souffleries, de télescopes et d'appareils de chargement de combustible pour les réacteurs Candu. M. Secord est membre de l'Institut canadien des ingénieurs et de l'Institut aéronautique et spatial du Canada et il est très respecté par ses pairs.

Gérald R. Tremblay, C.M.Montréal (Qc)Membre de l'Ordre du Canada

Hautement estimé comme avocat, Gérald Tremblay l'est également pour son profond dévouement. Ce vice-président du conseil d'administration chez McCarthy Tétrault est considéré comme un chef de file dans le domaine du litige au Canada et à l'étranger. Il se distingue aussi par son apport au développement de sa profession. Très actif au sein des Barreaux de Montréal et du Québec, il donne également des conférences et offre de la formation dans le monde juridique. Cet homme, généreux de son temps, est engagé auprès de divers organismes sociaux, dont l'Institut national canadien pour les aveugles, la Fondation du Théâtre Jean-Duceppe et CARE Canada.

Zeev Vered, C.M.Ottawa (Ont.)Membre de l'Ordre du Canada

Ayant connu le succès comme entrepreneur et homme d'affaires, Zeev Vered a réinvesti dans sa communauté de diverses façons. C'est un philanthrope généreux qui appuie des organisations dans les domaines des arts, de l'éducation et des soins de santé, ainsi que la communauté juive. Il a fondé une chaire de cardiologie à l'Université d'Ottawa et il est venu en aide à une foule d'étudiants grâce aux bourses d'études qu'il a financées tant au Canada qu'à l'étranger. De plus, il donne de son temps et de son expertise à des organisations sans but lucratif, en assumant le leadership de collectes de fonds et en encourageant d'autres à faire de même.

Bryan E. Walls, C.M., O.Ont.Essex (Ont.)Membre de l'Ordre du Canada

Depuis deux décennies Bryan Walls fait connaître aux Canadiens le riche héritage de la communauté noire. Son roman, The Road That Led to Somewhere, relate la fuite de sa famille vers la liberté par l'Underground Railroad. Déterminé à raconter leur histoire, à faire partager leurs tribulations et à célébrer leur courage, il a fondé et administré le John Freeman Walls Historic Site and Underground Railroad Museum, construit sur la ferme ancestrale qu'il a restaurée. Il a aussi noué des liens durables avec des organisations aux États-Unis comme le Rosa & Raymond Parks Institute for Self-Development et ainsi contribué à créer des liens entre les Afro-Canadiens et les Afro-Américains.

Clotilda Adessa Yakimchuk, C.M.Sydney (N.-É.)Membre de l'Ordre du Canada

Cette infirmière et activiste a marqué sa collectivité à tout jamais. À titre de présidente fondatrice de la Black Community Development Organization, Clotilda Yakimchuk a dirigé ce mouvement dont le mandat consiste à fournir des logements abordables dans les collectivités à faible revenu et à offrir des logements de meilleure qualité aux personnes âgées. Vouée à l'éducation des jeunes Noirs, elle a organisé des campagnes de financement et agi comme mentor. Chef de file dans le secteur des soins de santé, cette administratrice aujourd'hui retraitée a animé des ateliers, organisé des cliniques et elle a été la première Noire à occuper le poste de présidente de la Registered Nurses Association of Nova Scotia. Elle a reçu le prix Harry Jerome et demeure un modèle pour les jeunes et les moins jeunes.

Mise à jour : 2003-12-09
Avis importants
haut de la page
haut de la page